LUCIE SKATE … ET ELLE A BIEN RAISON

Qui ne s’est pas arrêté net un jour en voyant l’adorable Lucie filer sur son skate ? Au skatepark où la jeune rideuse de onze ans a l’habitude de faire ses sessions, tout le monde est unanime : la petite tornade blonde a déjà tout d’une grande. Frontside Air, Flip Rock n Roll, Flip Back, ces tricks au nom compliqué n’ont déjà plus de secret pour elle. Du haut de ses 1,35 m Lucie les passe… et avec le sourire, s’il vous plaît ! Autant dire que sa place au milieu des riders expérimentés, elle l’a sans aucun doute et ne l’a pas volée ! Quatre fois par semaine après l’école, Lucie monte sur sa planche et enchaine les tours de bowl pendant une à deux heures. Et si elle tombe, c’est pas grave. Elle se relève et y retourne ! C’est grâce à cette étonnante détermination qu’en moins de trois ans, la petite fille est passé de parfaite débutante à skateuse confirmée. Sa recette miracle ? S’amuser. Toujours. C’est la seule obligation que la jeune Lucie s’est fixée. Aussi, quand la fatigue ou la lassitude se font sentir, elle n’insiste pas : elle retire casque et protec et rentre chez elle… tout simplement.

Bonjour Lucie. Merci d’avoir accepté de répondre à ces quelques questions. Est-ce que tu te souviens la première fois que tu es montée sur un skate ?

Quand j’étais petite, chez mes grands-parents, y’avait un skate jaune que mes parents avaient ramené des Etats-Unis. Je me suis mise assise dessus. J’étais toute petite. C’était à Liam (son frère, ndlr).

Est-ce que tes copin.e.s t’ont déjà vu skater ?

Oui, j’ai quelques amis qui m’ont vu skater.

Et ceux qui t’ont vu skater, ils réagissent comment ?

Ils sont impressionnés mais après, moi j’aime pas me vanter, tu vois.

Et est-ce qu’ils ont eu envie d’essayer, du coup ?

Ma classe, elle a fait un projet skate. (…) Et on est venu toute ma classe ici (au skatepark, ndlr). Normalement on devait faire du roller mais moi j’avais pas trop trop envie du coup, j’ai dit : « ah ça serait bien qu’on fasse du skate ! »

C’est quoi le meilleur conseil qu’on t’a donné en skate ?

Je sais plus qui c’était mais ça m’a bien servi (…). C’est sur le boardslide. Faut bien se mettre en avant parce que sinon… ben tu pars en arrière !

Un conseil que tu pourrais donner, en général, à quelqu’un qui fait du skate ?

Bien mettre ses pieds. Y’a des gens souvent, ils mettent leur pied arrière -quand ils débutent et que personne ne leur a dit- pas sur le tail, un peu au milieu de la planche, tu vois. Et du coup, bien le mettre sur le tail et le pied avant à peu près sur les deux premières vis avant.

Qui c’est ton modèle dans le skate, homme ou femme ?

Y’a personne. Je m’inspire un peu de tout le monde ou de personne. (…) J’essaie de voir les tricks que je pourrais faire.

Comment tu te sens quand tu fais du skate ?

Ça dépend des fois. Des fois, pour me calmer, ça fait du bien. Par exemple tout à l’heure, j’arrivais pas à mettre un tricks, ben ça fait du bien de faire un tour de bowl. C’est amusant ! (rires)

Ta plus grosse chute en skate ?

C’était quand j’étais petite. Je ne savais pas encore rouler et j’étais montée sur la planche et je me la suis prise dans la tête.

Et tu dirais que tu tombes plutôt souvent ou pas ?

Je tombe souvent sur les protections.

Pourquoi tu t’es mise au skate ?

En fait, c’était à cause de mon frère. Je passais plein de temps au skatepark à m’ennuyer parce que lui, il skatait souvent. (…) Et donc je m’ennuyais au skatepark et du coup, je me suis dit : quitte à être là, autant faire quelque chose. C’est comme à l’école. Quitte à y être, autant bien faire les choses.

C’est comment Realaxe ?

Moi j’aime bien parce que j’ai des amies que je connais bien. Y’a Izé et Garance. Et ensuite, c’est bien parce que souvent y’a les garçons qui passent partout dans le skatepark en roulant hyper vite. (…) C’est bien d’être entre filles par moment quand même. J’aime bien.

Est-ce qu’il y a un autre sport que tu aimerais essayer ?

Ouais plein ! Attends, faut que je fasse une sélection ! On est partis en classe de mer (…) et j’avais bien aimé faire de l’optimiste. (petit bateau à voile pour les enfants, ndlr) Ensuite, pourquoi pas essayer le foot mais les gens ils vont se moquer de moi. Parce que y’ des skateurs qui aiment pas les footeux !

Merci d’avoir répondu à nos questions, Lucie. Et bonne session !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut